samedi 29 janvier 2011

J'suis pas capable....

Voilà !!! J'suis pas capable. Je peux pas. J'y arrive pas (et François Bélisle, je t'interdis de te marrer ;o)

Ça fait 4 jours... et j'arrête pas de penser à mon blogue. J'ai triché, même ! Je suis venue (plusieurs fois par jour ! ) pour lire vos textes ! Et je me disais - en fait je le disais à mon Égo qui riait dans sa barbe - qu'il devait bien y avoir un moyen  pour que je puisse combiner le tout !

Après tout, n'ai-je pas 51 ans ? Ne serais-je pas en mesure (cibolak) d'avoir un peu de discipline pour marier le tout, et l'écriture du roman et les textes de mon blogue ? Ne suis-je pas une personne supposément sensée, intelligente, déterminée, brillante, charismatique, perspicace, pétillante... (okay, okay, j'arrête là, mais voyez ce que ça donne quand je suis en période de sevrage de blog, je pète des free-game) ? Ne devrais-je donc pas être en mesure de me défouler sur mon blogue tout en écrivant mon roman ?

Et ce matin, alors que j'ai une grippe "d'homme" carabinée, que j'ai la voix d'un barython sur le party, que j'ai le cerveau dans la ouate et que j'ai les muscles qui semblent avoir exécutés un match de boxe de 12 rounds, j'ai décidé que je vais être capable, bon !!!!

C'est donc avec 4 jours de retard sur mon mémérage bloguiste, que je reviens en force et en forme (littérairement parlant, j'entends). Je suis de retour... pour y rester !!! Merci, merci, merci (tête haute, rouge aux joues, sourire fendue jusqu'aux oreilles, bras droit qui salut la foule en extase... ).

Bien sur, je vais être plus sage, moins flyée et moins omniprésente. Je vais me discipliner (juré, craché, si je mens je vais en enfer...) et venir sur mon blogue entre 6h30 et 7h le matin et 10h et 10h30 le soir. Entretemps, je vais écrire mon roman (qui en passant va très bien ;o), m'occuper des milliers de papier que je dois compiler et classer pour l'impôt, et bien sur faire ma job à l'école.

Et honnêtement... je suis drôlement contente d'avoir changé d'idée ! Vous m'avez tous manqué ;o)

À la prochaine...

16 commentaires:

  1. Chasser le naturel et il revient au galop !!
    Content que les "patches" n'ont pas fait effet !!!!
    Et j'entends rire Francois au loin :-D

    RépondreSupprimer
  2. Moi je dis tant mieux pour nous.

    Et hourra pour le roman qui avance!

    RépondreSupprimer
  3. Pierre a été plus vite!

    Je le savais... Hé hé hé

    RépondreSupprimer
  4. Ahahahhahaahahah ! Moi, je me marre. ;) Gentiment, hein. Et tu sais, rien n'empêche de ralentir le rythme. Ça aussi ça fait du bien. Tout en permettant de garder "sa dose" nécessaire de blogues.

    RépondreSupprimer
  5. *Soupir de soulagement*
    Je m'ennuyais déjà.
    Mais, bon sang, 'si je mens je vais en enfer', fais attention au promesse que tu fais !!
    Pas envie d'aller te porter des oranges chez M. Satan, moi !! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Okay... Okay !!! Bidonnez-vous ! Mais n'empêche que je suis contente d'être de retour.

    Heureuse de vous retrouver en si grande forme o)

    RépondreSupprimer
  7. ces bien mamam dessayer de combiner les 2 ...sauf que jen étais sur que tallais revenir :P

    RépondreSupprimer
  8. Tout le monde est content, tout le monde est heureux de la tournure des évènements. De ton retour, quoi...

    Merci Lucille ! ;)

    Mot de vérification : rente

    RépondreSupprimer
  9. Lololololol! ;) Désolée pour l'hilarité, mais je peux pas m'en empêcher!

    Re-bienvenue Lucille.

    Et oui, y'a moyen de se discipliner. C'est dur au début, mais ça se fait! ;)

    RépondreSupprimer
  10. Wouéhéhéhéhéhé!!Poignée de confettis pour le retour de Lucille!

    RépondreSupprimer
  11. Vous êtes tous si gentils ! Je vous l'ai tu dis que je vous adorais ;O) Ben là je vous le dis... JE VOUS ADORE xox

    RépondreSupprimer
  12. Comme je suis absente moi-même de la blogosphère, et de l'Internet tout entier d'ailleurs, je n'ai même pas remarqué votre absente. Je sens que je prends des distances, snif!
    Comme je n'ai pas votre humour ni même celui des commentateurs, je vous dirai plutôt que je vous admire de tout faire, en plus de la grippe. La mienne pendant le temps des fêtes m'avait laissé sans forces.

    RépondreSupprimer
  13. bon retour :)

    C'est vrai que parfois le net et énergivore et qu'il faut mettre une sourdine, mais il ya tellement de beaux côtés aussi.

    Bonne chance dans ta recherche de la bonne cadence, à toi de mener le bal :)

    RépondreSupprimer
  14. @ ClaudeL : Merci. Faut revenir. Vos textes sont toujours emprunts de sagesse.

    @ Éléonore : Merci. La cadence commence à se faire voir. Je deviens sage ;o)

    @ L'Ermite: On dirait que faut toujours que je sois accro à quelques choses... Viens de lâcher le chocolat. et je l'ai remplacé par le blog ;o) Au moins, ça aura l'avantage d'être moins engraissant ;o)

    RépondreSupprimer
  15. Il s'agit juste de se discipliner, Lucille. Et je crois que tu en es capable ! Alors, ne lâche pas ton beau travail ! ;))

    RépondreSupprimer