samedi 15 septembre 2012

Moi et mon (maudit) toupet...

Je suis toute énervée ! Je suis à Montréal pour le week-end ! Des rencontres et deux lancements de livres étaient à mon programme. Lettre à mon enfant, de Sophie Rondeau, se déroulait jeudi dernier à l'Écomusée du fier monde à Montréal! Beaucoup de beau monde et j'y ai rencontré plusieurs de mes amies virtuelles. (Deux articles sur l'événement sont publiés ici et ici). Génial. Je me suis baignée dans l'atmosphère magique d'un lancement de livre, de l'effervescence qui anime l'auteur, de la fébrilité des gens qui ont participé à ce merveilleux projet. Une soirée de rêve !

Plus tôt, ce même jeudi, j'avais eu la chance et le grand bonheur de dîner avec ma belle et bonne amie Sylvie Gaydos, celle qui nous a offert l'excellent roman Impasse. Rires et potinage étaient (aussi) au menu ;)

Et samedi après-midi, (cet après-midi même), je me suis rendue au lancement du 2e livre de Sonia Alain, L'amour au temps de la Guerre de Cent ans, à St-Lazare (ville que je visitais pour la première fois). Encore là, plusieurs nouveautés pour moi. Rencontrer cette auteure talentueuse «en personne» (on s'est connue grâce à la magie de Facebook :) et aussi rencontrer Marie Potvin, celle qui écrit plus vite que son ombre (je vous jure... une vraie machine à écrire vivante) et qui a produit la magnifique saga numérique Les Héros ça s'trompe jamais! (Quoi, vous ne connaissez pas... vous devez bien être les seuls. Vite faut vous procurer ça... c'est trop bon !). Était aussi présente, Sandra Lane, une auteure que je viens de découvrir et qui écrit de la «chick litt» dont son premier roman : Partir pour oublier... un salaud! Donc, encore de belles rencontres à mon actif.

Dimanche, au retour je fais un arrêt à Blainville pour faire un coucou à Katia Canciani et lui faire la bise avant son départ, en octobre prochain, pour le défi Trophée Rose des sables. Je vais donc retourner dans mon Abitibi la tête pleine de beaux souvenirs et l'énergie dans le tapis pour poursuivre mes projets littéraires! À se coller à tant de talent, on ne peut que vouloir performer... pour ne pas leur porter ombrage! Elles sont toutes des sources de motivation constante et je les en remercie du plus profond de mon coeur.

Mon voyage à Montréal avait aussi un autre but (majeur, je dirais) en lien avec mon propre projet littéraire personnel. Le saviez-vous que je publie un livre le 4 janvier prochain??? Bon ben là, vous le savez ! Dominos naitra au début de l'an 2013 et j'en suis encore toute secouée ! Vous y pensez... un livre avec MON nom sur la première page et MA photo sur la 4e de couverture ! (Ici, vous entendez un grand scratch et vous voyez ma face dépitée, les yeux levés vers le ciel, la mine déconfite, la baboune à terre). La photo de 4e de couverture ! Puffftttt !!

Je déteste les photos ! Voilà c'est dit! Je déteste ça parce que j'aime pas l'effet que ça donne, j'haïs mon sourire «bébête»,  je sais jamais où mettre mes bras, comment m'installer, où regarder! Et là je vous parle pas de l'apparence physique, des rides, des profils (j'en ai aucun qui me plait), des vêtements, du maquillage... bref, j'haï ça, baon !!

Ayant eu la brillante idée de mettre au monde un photographe, j'ai donc squatté son appartement, son studio, sa salle de bain, son temps, son énergie, sa patience et passer outre le fait qu'il ait une «vraie» grippe d'homme, pour en finir (au plus sacrant, je vous dirais) avec ce projet de séance de photo ! Mon fiston, Patrick Lemay (photographe), est un génie de la photo (et je ne dis pas cela parce que c'est mon fils... ben oui, un peu mais ouais, c'est vraiment un photographe de grand talent ;) Quatre heures plus tard, quelques 350 clichés plus loin, je peux vous dire que j'ai comme un peu compris le principe et j'avais le sourire qu'il fallait presqu'instantanément ! Les Claudia Schiffer, Tyra Banks, Cindy Crawford de ce monde peuvent bien aller se rhabiller ! Attention à vos jobs, mesdames, Bibi, ici présente a compris comment ça marche les «shooting photos» ;)

J'avais amené un peu de vêtements... euhhh un peu, disons que j'avais vidé ma garde-robe pour avoir le choix! Et bien sûr, je suis allée (un t'tit peu) magasiner au Carrefour Laval. Pour le linge, ce n'était pas un problème. 

Donc, j'ai apprivoisé le kodak assez rapidement, j'avais fait un bordel dans la chambre avec ma tonne de vêtement, mon maquillage était digne d'un  pub de Lise Watier (c'était mieux... ça m'a coûté 160 $ de fond de teint, de t'tite crème cache-ride et de poudre matifiante !!! ) le tout aurait été dû me combler de bonheur ! Tout se serait rondement déroulé si ce n'avait été de mon «%$?&&?*()()*(_(?%$%#$$» de toupet (ici mettez tout ce que vous connaissez comme jurons, je dois tous les avoir expérimentées au moins une fois hier soir ! ) J'ai même pensé prendre les ciseaux... mais ma coiffeuse Joann m'aurait tuée ! Alors, j'ai fait contre mauvaise fortune bon coeur...  j'ai mis du spray net en masse et j'ai souri au photographe qui me harcelait (oui, oui, me harcelait) pour que je fasse sourire mes yeux (ouais, terme de pro... pas toujours facile à faire ;)


Je vous offre l'une des dernières photos prises vers 23h45 ! Les autres suivront sous peu !

Vivre une expérience d'une séance de photos... je le conseille à tout le monde (avec mon fils, ce serait encore «plus plus parfait» :) Alors, payez vous ça au moins une fois dans votre vie ! C'est vraiment cool :)

 Sur ce, je vous laisse! Faut je prépare  mon voyage de retour demain matin... et j'ai un petit-fils qui fait dodo actuellement, avec qui je vais passer une belle soirée !

À la prochaine ! 

PS : En cas de fautes, veuillez être indulgent... j'écris ce texte sur le Mac de mon fils... rien n'est à la bonne place, les touches sont toutes mêlées (oui, oui, j'ai un PC et j'en suis fière ) et il n'y a pas Antidote sur son portable (peu pas être parfait en tout ;)



20 commentaires:

  1. La photo: en tout cas, je suis certaine de te reconnaître quand je te verrai (enfin). Tu es très bien.
    Le billet: tu as de commun avec Sylvie Gaydos, les parenthèses. On ne dirait pas que vous vous êtes rencontrées seulement cette semaine. Des soeurs d'écriture, élevées à la même sauce humoristique?

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Mais elle est très belle cette photo! Mais je te comprends pour tous les petits détails qui nous énervent sur une photo. C'est stressant, on sait que la quatrième couverture d'un livre, elle(presque) immortelle alors on veut être à son meilleur! J'ai bien hâte de voir la suite! Et oui. pour le fils photographe, je suis d'accord pour son talent. J'ai expérimenté une session photo avec lui et ce fut beaucoup plus agréable que je ne l'aurais imaginé au départ! (Et beaucoup plus réussi aussi!).

    RépondreSupprimer
  4. Voyons Lucille, tu es superbe. Si je peux finir le mien, mo aussi je me paie un photoshoot, mais j'airai la gâterie ultime avant! Lisa et Joanie vont se payer la traite avec ma tignasse et ma bouille. Ça coûtera ce que ça coûtera lol.

    RépondreSupprimer
  5. Elle est très belle ta photo et tes yeux sourient...tu dois penser à Danielle Gagné et la joke que tu lui a faite la semaine passée!! hahahaha!!!

    On se voit lundi matin au bureau!!

    Nath.F.
    xx

    RépondreSupprimer
  6. Superbe photo ! Et ta plume... j'adore te lire ! (Du coup, ça rend ton Dominos incontournable : il y a aura ta photo + tes mots !)

    RépondreSupprimer
  7. @ ClaudeL - Que d'honneur tu me fais, très chère en me comparant à celle que je regarde de haut, Sylvie Gaydos. C'est un beau compliment ! Faudrait bien se rencontrer nous aussi un de ces quatre ! Au plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
  8. @ Solène - Merci ! Disons que je suis assez satisfaite des résultats que j'anticipais avec beaucoup de crainte. Avec de la musique des années 70 dans le tapis, on a fait une belle job, je crois. J'ai hâte de vous montrer les autres (et tu connais le photographe, elles ne seront pas publiées tant qu'il n'aura pas mis sa touche finale ;)

    RépondreSupprimer
  9. @ Isabelle - Je recommande ça au même titre qu'une séance chez la massothérapeute ou qu'un souper de filles. Ça remet l'estime de soi à la bonne place... surtout qu'on a notre mot à dire tout le long du processus ;) J'ai bien hâte de te voir en photo ;) À bientôt !

    RépondreSupprimer
  10. @ Nath F - Oui, j'ai pensé à mon amie Danielle... surtout pour la couleur de mes vêtements ! Elle voulait que je porte des couleurs vives, c'est ce que j'ai fait ;) À lundi, ma chère !

    RépondreSupprimer
  11. @ Katia - Merci et ça me touche beaucoup venant de toi qui (il paraitrait) aurait une superbe plume. Bien hâte de lire ton roman 178 secondes et ton beau Léon ! Bises et on se voit demain (dimanche) xx

    RépondreSupprimer
  12. Héhé ! Je savais que cette séance photo ne serait pas si pénible. Regarde-moi ce résultat ! J'ai bien hâte de voir les autres photos. Ton escape dans le sud aura été particulièrement profitable, bella. Merci pour ce charmant lunch. Anytime, maintenant que tu connais le chemin de mon bureau. ;)

    RépondreSupprimer
  13. Merci Sylvie ! En fait, c'est toujours comme ça... j'anticipe toujours le pire, et c'est le "pas-pire" qui arrive LOL. La prochaine fois (vers le Salon du Livre de Montréal), on se reprend, c'est certain ! Bises xx

    RépondreSupprimer
  14. J'étais tellement nerveuse avant la scéance de photos avec ton charmant fiston... Et finalement, il est génial! :) (surtout que j'ai eu un autre shooting photo depuis, à Toulouse, et que j'ai pu remarquer la différence : Patrick, lui, sait nous mettre à l'aise et ne nous fait pas nous sentir mal de ne pas avoir l'air de mannequin professionnel!)

    RépondreSupprimer
  15. En tout cas, toi quand tu viens à Montréal, tu t'arranges pour que ça en vaille la peine! :) Superbe la photo! :)

    RépondreSupprimer
  16. Séjour très productif! Une réussite pour les photos en tout cas, j'ai bien hâte de voir le reste et surtout, de te lire en janvier! Félicitations.

    RépondreSupprimer
  17. @Gen - Je fais jamais les choses à moitié, c'est vraiment le cas de le dire ! Mais tu sais, faire 12 heures de route (6 allers / 6 retours), il faut que ce soit rentable (surtout au prix ou est rendu l'essence ;) Et (en toute modestie) c'est vrai que mon fils a beaucoup de talent autant pour prendre les photos que pour mettre les gens à l'aise ! C'est dans sa nature, je crois ;)

    RépondreSupprimer
  18. @ Hélène - Merci beaucoup... j'ai aussi très très hate en janvier ! Il est certain que tu (et l'univers entier) seras informé dès que les livres seront livrés! Merci de tes encouragements. Au plaisir.

    RépondreSupprimer
  19. Ta photo est magnifique, Lucille, et j'ai été très heureuse de te rencontrer.

    Sandra

    RépondreSupprimer
  20. Merci beaucoup !! Le plaisir est partagé, Sandra ! On se revoit au Salon du livre de Montréal ! J'ai trop hâte (pour le Salon et pour te revoir) :)

    RépondreSupprimer